Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Mar 30 Oct 2012 - 15:49


Je commence un jeûne Büchinger de 9 jours pour calmer ma spondylarthrite... qui depuis 3 mois s'est "logée" dans mon cou : impossible de dormir la nuit, même avec les antidouleurs, à moins de la partager en 2 pour désankyloser le cou.

Jour de transition : Nuit épuisante avec beaucoup de douleurs partout. Me décide à prendre un aspégic à 5h, ça prolonge ma nuit jusqu'à 9h.

Jour 1 : Dans la journée je sens le rhumatisme au cou. Le soir : affreusement malade pendant 3 heures : migraine insupportable + nausée. C'est à cause de la déshydratation : le prochaine fois je penserai à boire plus. Nuit pas reposante : douleurs habituelles en deuxième partie, mais pas de médocs.

Jour 2 : Je perçois toujours le rhumatisme, mais moins. Sinon ça va. Nuit : douleurs beaucoup plus légères, mais sommeil plus léger également.

à suivre...

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  Luc le Mar 30 Oct 2012 - 18:09


Bonsoir,

Merci pour le suivi de ton jeûne Büchinger. Qu'est-ce qui est consommé dans une journée type dans ce genre de jeûne?

Sur l'actuel forum, il n'y a pas encore de témoignages recencés mais ça ne devrait tarder car roch37, un des membres affecté de SPA a réussi à s'en débarrasser par quelques jeûnes exécutés à l'eau. Son expérience est racontée sur notre autre site "Le JEÛNE thérapeutique" ainsi que celle d'un autre participant qui, malgré un jeûne relativement long n'a pas connu autant de succès. Voici le lien vers le cite et l'expérience racontée : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (ce site est maintenant fermé)

À noter que parfois, cela peut prendre plus d'un jeûne.




Luc
Admin

Messages: 1728
Date d'inscription: 28/05/2012
Localisation: Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Mar 30 Oct 2012 - 18:24

Merci pour le lien,

Pour le Büchinger, c'est bouillon de légume ou jus de fruit, 1/4 de litre midi et soir. Thé léger si on veut (j'en prends un le matin), sinon tisanes.

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  Luc le Mar 30 Oct 2012 - 18:35


Petites questions?

As-tu réussi à entrer sur le site? Étais-tu déjà membre de ce groupe?

De ces temps-ci, Windows Live ne nous facilite pas la tâche, on nous dit qu'ils vont supprimer les discussions et que nous avons trop de membres. Nous avons dû supprimer plus de la moitié des discussions moins importantes et enlevé environ 250 membres sur les 850 que nous avions. Nous espérons que ce site ne sera pas fermé car il y a encore beaucoup d'informations à transférer ici.

PS. Nous avons modifié le titre de ton témoignage afin de faciliter les recherches.


Luc
Admin

Messages: 1728
Date d'inscription: 28/05/2012
Localisation: Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Mer 31 Oct 2012 - 7:06

Non, je n'y parviens pas.
Après m'être inscrit, je tombe sur une page me permettant de créer un groupe, mais pas de consulter les groupes existants.

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Ven 2 Nov 2012 - 16:42

suite de mon jeûne Büchinger : un thé le matin, un bouillon le midi, un jus de fruit le soir; et un lavement tous les 2 jours !

jour 3 : Cou encore légèrement ankylosé. Nuit : sommeil léger, pas de médocs, pas de douleur, cou toujours un peu ankylosé.

jour 4 : Cou toujours légèrement ankylosé. Soir : Apparition d'un léger rhumatisme aux dorsales (ça m'arrive les jours où je fais de la paperasse ou de l'ordi). Nuit : le rhumatisme m'empêche de dormir, un Aspégic me permet de la finir paisiblement.

jour 5 : Petit tour de vélo hebdomadaire sans problème. Après le vélo je me sens en super forme, aucune douleur nulle part. Soir : retour du rhumatisme aux dorsales (et oui, je me suis remis au taff).
Mauvaise nuit : légères douleurs aux dorsales, aux jambes, au cou... 1 g de paracétamol vers 4h et je dors paisiblement.




laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

témoignages de Franck et autres

Message  Luc le Ven 2 Nov 2012 - 17:56


Bonsoir,

Étant donné que tu n'arrives pas à entrer sur le site "Le JEÛNE thérapeutique", je vais copier ici une partie du cas de Franck, un des participant de ce site atteint de spondylarthrite ankylosante.

Il fit au total 19 jours de jeûne dont la majorité uniquement à l'eau avec une partie en demi-jeûne selon la méthode de Mosséri. Avant ce jeûne, Frank exécuta une descente alimentaire par paliers, selon la méthode de Désiré Mérien.

________________________________________


"Bonjour et félicitations à toute la communauté de ce groupe de discussions. Bravo encore à Lison et son mari pour le formidable travail constitué ici.

On m'a diagnostiqué une spondylartrite ankylosante (Spa) il y a maintenant 15 ans. Est ce un hasard, mais elle s'est révélée dans les jours qui ont suivi la vaccination de l'hépatite B. Auparavant je faisais toujours un peu d'asthme (et j'en fais encore, particulièrement cette année). Bien entendu, j'ai eu droit aux anti-inflammatoires, puis aux anti Tnf alpha (immuno suppresseurs). si ces derniers ont prouvé une efficacité certaine sur la Spa, ils m'ont aussi fragilisé le foie et fortement perturbé mon organisme.

Ma peau est loin d'être parfaite, et j'ai même depuis quelques années des plaques d'eczéma. J'ai en permanence un fond de gorge enroue, avec libération de glaires, parfois infectées.

Enfin, et ce n'est pas le moindre, une fatigue physique et intellectuelle ne me laissent plus de jours de répits.

En ce moment mes sacro iliaques sont suffisamment douloureuses pour être invalidantes ( les radios montrent qu'elles sont fortement abîmées par la maladie)

Je suis bon pour le jeûne?

À la lecture de l'ensemble des discussions, ainsi que de l'ouvrage de M. Vivini, je constate que je devrais bénéficier d'effets positifs sur ma santé si j,entamais un jeune thérapeutique.

J'ai commande le livre de N. boudreau pour compléter ma connaissance du sujet, et surtout avoir un protocole de suivi de jeune ainsi que de sa sortie!

Bien entendu, je cherche désespérément un endroit en France qui pourrait m'accueillir, mais je crains Que cela ne soit peine perdue. Si certains ont des adresses, je suis preneur.

Je m'apprête donc à l'organiser chez moi, avec éventuellement le concours d'un médecin : est une si bonne idée?

Idéalement, si je tiens, je souhaiterais faire 21 jours + 7 jours de sortie de jeune.

Puis je reprendre l boulot à cette échéance?

Est ce raisonnable de tenter cette expérience seul chez soi?

Est ce difficile pou l'entourage?

Je crains avoir besoin de massages pour dénouer les douleurs de mon dos : cela est il faisable?

Quelles activités faire : j'ai du mal à peur ne rien faire pendant 4 semaines.

Le jeune aura t il un effet sur les douleurs articulaires de mes sacro iliaques? À votre avis au bout de combien de temps? Pensez vous qu'il puisse y avoir un effet de régénération des articulations?

Dois je par une prise de sang essayer d'identifier des éléments en carence? si oui lesquels?

Je vous remercie par avance de vos réponses éventuelles!

Franck"



Bienvenue sur le groupe Franck!

Pour répondre à la plupart des questions soulevées, oui le jeûne peut assurément améliorer un problème de santé semblable au tien. Pour le démontrer, voici l’expérience d’un participant du présent groupe habitant la France, Robert Charles.

"A 25 ans, j'avais les séquelles d'une amibiase (abcès amibien au foie) suite à un séjour en Afrique tropicale. A 28 ans, reconnaissance d'une spondylarthrite ankylosante avec très grosses douleurs et traitement de cheval ! Petit à petit, constatant l'impuissance de la médecine à réduire ou même stopper l'évolution de cette maladie, je me suis intéressé aux médecines alternatives (Dextret, Passebecq, Mosséri, Shelton, ……..).

A 30 ans, j'ai fait mon premier jeûne, huit jours, avec beaucoup d'inquiétude ! Mais heureux et rassuré à la fin. L'année suivante, jeûne de 3 semaines, sans craintes … et avec une grande satisfaction. Ces deux jeûnes ont été effectués en maison spécialisée (château 17 ème dans le Périgord) dirigée par un médecin "brillant" reconverti dans l'hygiénisme ….

Résultats : - Arrêt définitif des cigarettes … ouf ! - Disparition de colite amibienne - Grosse amélioration de mes douleurs de spondylarthrite a.

A quarante et à cinquante ans, j'ai refait une semaine de jeûne, chez moi. Au total, amélioration (et même quasi disparition) des douleurs et de l'ankylose, malgré l'arrêt des médicaments. Evidemment, c'est difficile de faire disparaitre les "soudures" entre les articulations de la colonne vertébrale et avec celles adjacentes ….

A 60 ans, j'ai refait un jeune de trois semaines, totalement à l'eau (chez D. Mérien) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelques mois plus tard, pour mon info, j'ai demandé des radiographies du rachis pour vérifier l'évolution de la maladie en trente ans. Je les ai montrées au médecin qui m'avait soigné il y a trente ans : il ne reconnaissait pas les radios, les dernières étaient moins "chargées" que les anciennes !!!!!! Evolution inversée alors que la sp. ank. évolue toujours vers plus d'ankylose !!!!! J'ai refait une semaine de jeûne chez moi il y a quelques mois … et oui, je ne suis pas très sérieux dans le suivi des règles hygiénistes, je mange trop, je bois trop …(je ne parle pas d'eau !) J'ai maintenant 71 ans !

Un petit bémol : j'ai connu, lors de mon dernier séjour de jeûne, un homme d'une quarantaine d'années atteint d'une sp ank qui en était à son troisième jeûne de trois semaines en trois ans et qui ne voyait pas d'évolution positive de sa maladie, au contraire … "



Luc
Admin

Messages: 1728
Date d'inscription: 28/05/2012
Localisation: Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

témoignages de Franck et autres

Message  Luc le Ven 2 Nov 2012 - 18:21

Merci infiniment pour ces renseignements.

Ma recherche avance, ayant trouvé sur votre site des adresses de centres de jeûne, bien que peu suivent des jeûnes intégraux

Merci encore

Franck

___________________________________________


Salut Frank,

Ne te fais pas trop de souci, tu as frappé à la bonne porte, le jeûne est un outil redoutable pour vaincre la plupart des maladies et notamment les maladies auto-immunes comme la SPA. Le jeûne met de l'ordre dans un système à forte entropie !

Quelques informations complémentaires résultant de mon expérience : Je pense qu'il est nécessaire d'avoir bien compris la "théorie" du jeûne avant de commencer. Il faut donc lire : les infos du site, Shelton, Mosséri, Boudreau, Vivini, …. par exemple. Ca permet de bien connaître les réactions de son corps et ainsi d'éviter l'anxiété, le doute, la peur, ... Les pensées sont des ondes électromagnétiques avec une incidence forte sur les cellules du vivant (elles-mêmes présentant un aspect électromagnétique) et quand ces pensées sont négatives (anxiété, peur, …) cela peut créer de fortes perturbations dans le déroulement et l'efficacité du jeûne. D'ou l'intérêt de faire au moins la première fois dans un établissement spécialisé. Et la personne (SPA) dont je parlais avec ses trois jeûnes sans grand résultat était à la fois anxieuse et trop passive. Il faut s'approprier son jeûne pour le réussir !!!! Ce n'est que mon avis !

Quelques sites dédiés au jeûne :

Le site de Mosséri (il ne prend plus de jeûneurs) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et un site avec pas mal d'adresses. Certains avec randonnées (FFJR), font aussi des jeûnes hydriques hygiénistes. Il faut téléphoner à chacun pour étudier les conditions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Enfin, le site de Désiré Mérien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] grand professionnel. Il fait des jeûnes par paliers mais si tu lui demande, il peut accepter le jeûne hydrique immédiat. (j'y ai fait mon dernier jeune de trois semaines).

Une autre info : j'étais en contact avec Nicolas Gozzi, installé près de Poitiers, qui me semble très bien (élève de désiré Mérien et de Mosséri). Mais il a quitté Poitiers en automne 2011 pour monter une structure plus grande dans la creuse je crois, avec pas mal de travaux d'aménagement à faire avant de relancer son activité. A suivre. Ci-après un avis de jeuneur et ses anciennes adresses :

"SEJOUR DE JEÛNE j'ai voulu jeûner dans un centre et quelle fut ma surprise en découvrant les tarifs, pour certain presque 1000 euros? par contre j'ai fini par allé chez Nicolas GOZZI au centre de diététique hygiéniste de la villedieu du clain proche de Poitiers. un vrai pro, avec des années de pratique sur lui même, des tarifs très correcte, 249 euros pour une semaine tout compris avec hébergement, activité en jeûne hydrique. je vous le conseille, ATTENTION c'est une petite structure, il ne reçoit pas plus de 6 personnes à la fois, son site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et si un peu plus tard tu veux t'intéresser à la nutrition, je te recommande un excellent bouquin :" l'alimentation ou la troisième médecine" du Dr Jean SEIGNALET. 650 pages dédiées à la nutrition, à la biologie cellulaire, et aux résultats (cliniques) de son traitement sur de nombreuses maladies et de nombreux patients. Un chapitre est réservé à la SPA. Au moment de la rédaction du livre, sur 122 malades suivis, 76 étaient en rémission complète, 40 avec une amélioration supérieure à 90%, et 6 échecs. Mais d'une part le traitement n'était pas terminé (quelques fois plusieurs années) et, d'autre part, il est difficile de savoir si les consignes nutritionnelles sont bien suivies.

Je suis membres de l'ACSAC (asso nationale SPA) ce qui m'a permis d'assister à des conférences de haut niveau, notamment du Pr LASSOUADI, coordonnateur de la recherche SPA pour toute l'Europe.

Savoir si les "ossifications" peuvent régresser ? Bonne question ! Certaines de mes radios semblent le confirmer. Et j'ai pris une décision il y a une dizaine de jours : jeûne trois jours par semaine (LMaMe), reprise (J) et régime Seignalet pour les trois jours suivant, et ceci pendant 10 semaines. Résultat fin juin !

Robert Charles

__________________________________________


Que dire de plus!

Cette réponse, venant d'un jeûneur qui maîtrisa une spondylarthrite ankylosante par le jeûne ... Que demander de plus!

Merci Robert pour cette réponse des plus complète; tu es vraiment un support pour cette communauté.

Luc

________________________________________


Merci infiniment pour ces réponses encourageantes. Dois je en conclure cependant que si tu continues de jeûner c'est que cette thérapie n'annule pas complètement les effets de la Spa, ou bien est ce une cure d'entretien? De mon côté, je vais certainement d'entamer une cure chez M. Meriem. 14 jours, 21? La se se maintenant la question. Je vous donnerai des nouvelles.

Merci encore

Franck

________________________________________


Les résultats obtenus par Franck furent mitigés, il obtint de bons résultats sur divers ennuis de santé secondaire mais, pour sa SPA, les résultats furent moins probants. Quelqu'autres jeûnes seront sans doute nécessaires, quoique Robert, dans son témoignage fit part de cas où le jeûne ne fonctionna pas! Pourquoi!!!

_________________________________________


Nouvelles de Franck environ un mois après son jeûne et la reprise alimentaire 27 juin 2012 :

Bonjour,

Voilà 1 mois que j'ai terminé mon jeûne, et je vous donne quelques nouvelles.

La reprise de poids reste lente. J'ai repris seulement 2,5 kg en 1 mois. Je fais attention à mon alimentation en suivant le régime Seignalet plutôt assidûment.

Par contre, les douleurs de la SPA restent insoutenables et me pourrissent mes nuits et mes jours. En conséquence, j'ai repris les anti inflammatoires avant de ré attaquer les anti TnF.

Est ce à dire que le jeûne n'a pas été utile? Je reste convaincu du contraire. Je n'ai toujours pas eu de crise d'asthme, ni d'allergie, ni de rhinite...et ça c'est déjà une victoire.

Je pense qu'il faudra que je recommence à jeûner courant novembre, après avoir repris un peu plus de muscles.

Je garde donc espoir dans cet outil de santé qu'est le jeûne, et il aura été le point de départ d'une nouvelle orientation de ma vie.

Je vous donnerai d'autres nouvelles lors de ce second jeûne.

Cordialement







Dernière édition par Luc le Ven 2 Nov 2012 - 22:44, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages: 1728
Date d'inscription: 28/05/2012
Localisation: Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Ven 2 Nov 2012 - 20:02

Témoignage intéressant, merci !

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  Luc le Ven 2 Nov 2012 - 21:55

laurenty a écrit: Soir : retour du rhumatisme aux dorsales (et oui, je me suis remis au taff).
Mauvaise nuit : légères douleurs aux dorsales, aux jambes, au cou... 1 g de paracétamol vers 4h et je dors paisiblement.

Tu l'as peut-être lu sur le forum mais l'autolyse est beaucoup plus active le soir car nous sommes en repos. On sait que c'est le repos qui active l'autolyse.

Luc
Admin

Messages: 1728
Date d'inscription: 28/05/2012
Localisation: Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Sam 3 Nov 2012 - 5:58

Ha, c'est pour ça que je fais beaucoup pipi la nuit : )

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Dim 4 Nov 2012 - 17:16

Jour 6 :

Matin : acouphènes, cou un peu raide, cerveau embrumé
Après-midi : petite marche dans la garrigue.
Essouflé, je m'inquiète pour mon coeur, je prends un café pour le stimuler. Je me sens beaucoup mieux après.

Nuit courte, sans douleurs (quasi), sans médicaments.

Jour 7

Matin : cou un peu raide, retour au café qui me fait du bien mais dont je trouve le goût infect maintenant que je me suis déshabitué..
Effort intellectuel intense : je fais un devoir d'agreg de maths... bon, je fais quand même une pause de 2h au milieu, pas plus de difficulté que d'habitude sinon, voire moins.

Début de nuit pénible : lombalgies (à cause du devoir d'agreg) : je prends un paracétamol.
Nuit longue et profonde, sans douleurs, sauf toujours cette petite raideur au cou.

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  admin2 le Dim 4 Nov 2012 - 18:37



Bonsoir,

Il semble qu'après quelques jours de "jeûne Büchinger", que les douleurs soient moins intenses. On note également une diminution de la médication. Est-ce que cette médication pourrait être diminuée et même abandonnée afin que l'autolyse agisse davantage?

Est-ce que dans ce type de cure Büchinger, il est conseillé de s'activer physiquement, même si le jeûneur ressent de la fatigue? Il est surprenant que le café soit permis dans cette cure car Shelton en parle comme d'un excitant, un alcaloïde qui devrait être évité même en dehors du jeûne.

À propos des battements cardiaques qui augmentent, la biologiste Nicole Boudreau écrit :

"Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. à certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli pradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort."


admin2

Messages: 854
Date d'inscription: 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Dim 4 Nov 2012 - 19:36

Concernant la médication, on peut dire qu'elle est quasi-absente, je n'ai pris que 3 médicaments depuis 8 jours, d'habitude j'en prends 2 à 3 par nuits !
Le jeûne a clairement un effet positif sur mes rhumatisme : mes douleurs sont à leur étiage (étiage que j'ai cependant déjà connu sans jeûne), mais sans médications et ça c'est nouveau.
Concernant le café, Büchinger l'interdit parce que 1°) Ca excite les sucs digestifs 2°) Le jeûneur est très sensible à son effet (ne dort pas la nuit).
Ceci dit, des études disent que le café, modérément consommé, est bénéfique pour le coeur.

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne Büchinger de 9 jours pour ma spondylarthrite

Message  laurenty le Lun 5 Nov 2012 - 4:13

admin2 a écrit:
Est-ce que dans ce type de cure Büchinger, il est conseillé de s'activer physiquement, même si le jeûneur ressent de la fatigue?
Büchinger ne recommande pas plus d'activité physique que ce qu'on a l'habitude de faire, pour ne pas perdre de masse musculaire. Et en effet, il recommande de nombreux moments de repos dans la journée.

Par contre, au sanatorium de Goriachinsk, dans le documentaire d'Arte, on voit les patients faire de la musculation ! C'est un sanatorium qui pratique le vrai jeûne hydrique, avec suivi médical, pour guérir de nombreuses pathologies.

Les Russes ont l'air très pointus sur cette affaire, ils ont accumulé 40 ans de mesures et d'analyses scientifiques, jamais traduites.

Taper "Le jeûne, une nouvelle thérapie " sur youtube, cette vidéo est vraiment très interessante !

laurenty

Messages: 19
Date d'inscription: 05/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum